Que se passe-t-il si je ne vais pas travailler à cause des intempéries ?

Posted on 13 octobre 2016 Under Actualités

Puis-je m’absenter ou être en retard à cause des intempéries ?

Tandis que Montpellier est en proie à une pluie diluvienne (alerte rouge, écoles fermées, routes bloquées) et qu’il est conseillé partout de limiter les déplacements, plusieurs questions peuvent traverser l’esprit du salarié lorsqu’il manque le travail ou arrive en retard en raison des intempéries.

Dois-je absolument me rendre au travail en cas d’intempérie ?

A l’impossible nul n’est tenu, les intempéries qui empêchent le salarié de se déplacer s’assimilent à un cas de force majeure, car il s’agit d’un événement imprévisible, irrésistible et dont vous n’êtes pas le responsable. Toutefois, si vous habitez à proximité de chez votre employeur, vous aurez des difficultés à justifier une absence ou un retard. De plus, une simple averse ne s’assimile pas à un cas de force majeure, mais un effet cévenol accompagné d’une alerte rouge ou orange peut y correspondre.

Serai-je payé ?

Malheureusement, vous ne serez pas rémunérez pour vos absences ou retards, car l’employeur n’y est pas tenu, sauf convention ou accord collectif plus favorable. L’employeur pourra vous proposer de récupérer les heures perdues, d’imputer l’absence sur vos congés payés ou RTT ou encore, de vous proposer du télétravail si votre emploi s’y prête et que la situation persiste, mais il n’y a aucune obligation légale.

Puis-je partir plus tôt ?

L’employeur étant tenu d’une obligation de sécurité (article L4121-1 du Code du travail), si la situation s’aggrave peu à peu et que prendre la route présente un danger pour votre sécurité, vous pouvez effectivement partir plus tôt.