Licenciement pour inaptitude reconnu abusif : plus de 20.000 € obtenus

 Cour d’appel de Montpellier, 18 janvier 2017

La salariée,assistante de magasin, avait été déclarée inapte par le médecin du travail après deux visites médicales. L’employeur l’avait licencié pour inaptitude.

Maître Frédéric Richert obtenait la condamnation pour licenciement abusif de l’employeur qui avait manqué à son obligation de reclassement.

Ainsi, la salariée a bénéficié de 20.000 € de dommages et intérêts pour licenciement abusif.

Pour consulter la décision de la Cour d’appel, cliquez ici.