Licenciement pour faute grave reconnu abusif : plus de 75.000 € obtenus par le salarié

 Conseil de prud’hommes d’Alès, 12 septembre 2014 :

Dans ce jugement, le salarié, responsable technique d’un camping avait été licencié pour une prétendue faute grave.

caravan-2324137_1920

Maître Frédéric Richert a obtenu la condamnation de l’employeur pour licenciement abusif et obtenait les sommes suivantes :

  • 13.341 € brut à titre d’indemnité de préavis,
  • 1.353,60 € brut à titre d’indemnité compensatrice sur préavis,
  • 50.000 € de dommages et intérêt pour licenciement abusif,
  • 1.500 € au titre de l’article 700 du Code de procédure civile, montant destiné à couvrir une partie des frais d’avocat.

L’employeur était ainsi condamné à verser plus de 75.000 € au salarié licencié abusivement.

Pour parcourir ce jugement dans son intégralité, cliquez ici.