Licenciement pour faute grave reconnu abusif : plus de 94.000 € obtenus

Cour d’appel de Montpellier, 26 février 2014

Le salarié, responsable dans un restaurant appartenant à une chaîne, est licencié pour une prétendue faute grave : l’employeur lui reprochait un comportement agressif envers son équipe, une mauvaise gestion du restaurant et des malversations frauduleuses.

Maître Frédéric Richert a obtenu la condamnation de l’employeur pour licenciement abusif ainsi qu’une condamnation à verser les sommes suivantes :

  •  5.345,60 euros d’indemnité de licenciement ;
  •  16.036,80 euros de préavis,
  •  1603,68 euros de congés payés sur préavis
  •  5345,60 euros de rappel de salaire au titre de la mise à pied conservatoire,
  •  64.147,30 euros de dommages-intérêts pour licenciement abusif,
  •  1.500 € au titre de l’article 700.

Au total, le salarié a bénéficié de plus de 94.000 €.

Vous pouvez retrouver la décision de la Cour d’appel de Montpellier en cliquant ici.